bomber


bomber

bomber [ bɔ̃be ] v. <conjug. : 1>
• 1701; de 1. bombe
I
1 V. tr. Rendre convexe comme une bombe sphérique. enfler, gonfler. « Le vent bombe la voile » (Leconte de Lisle). Bomber la poitrine. se redresser. Loc. Fig. Bomber le torse : faire le fier. — Techn. Bomber une feuille de verre. cintrer.
2 V. intr. Devenir convexe. Une boiserie, une planche qui bombe. gondoler, gonfler. La tunique « qui faisait bomber ses seins » (Proust).
3 V. intr. Fam. Aller très vite (comme une bombe), filer. foncer. « Je décide de bomber jusqu'à la maison Poupoule » (San-Antonio).
II V. tr. (v. 1968) Fam. Peindre, inscrire à la bombe (4o) sur des murs privés ou publics. graffiter, taguer; bombage. Bomber des slogans sur un mur. ⊗ CONTR. Aplatir, creuser.

bomber verbe transitif (de bombe 1) Rendre convexe : Bomber une chaussée. Tracer quelque chose, ou couvrir une surface d'inscriptions, à l'aide d'une bombe de peinture : Bomber un slogan sur un mur.bomber (expressions) verbe transitif (de bombe 1) Bomber la poitrine, le torse, avoir une attitude fière, orgueilleuse. ● bomber (homonymes) verbe transitif (de bombe 1)bomber (synonymes) verbe transitif (de bombe 1) Bomber la poitrine, le torse
Synonymes :
bomber verbe intransitif Populaire. Aller très vite : Pour arriver à temps, il va falloir bomber.bomber verbe intransitif se bomber verbe pronominal être bombé verbe passif Prendre, présenter un profil renflé, convexe : Front bombé.bomber (homonymes) verbe intransitifbomber (homonymes) verbe intransitif se bomber verbe pronominal être bombé verbe passifbomber (synonymes) verbe intransitif se bomber verbe pronominal être bombé verbe passif Prendre, présenter un profil renflé, convexe
Synonymes :
- arqué
Contraires :

bomber
v.
d1./d v. tr. Rendre convexe. Bomber une tôle.
Fig. Bomber le torse: prendre un air avantageux.
d2./d v. tr. écrire, dessiner (sur les murs) avec une peinture en bombe.
d3./d v. intr. Devenir convexe. Ce panneau bombe.

⇒BOMBER, verbe.
I.— [Correspond à bombe1 D 2]
A.— Emploi trans.
1. Cintrer comme une bombe (bonbonne), rendre convexe. Bomber l'échine, les épaules; bomber le dos sous l'averse.
P. ext. Renfler, arrondir. Les douze souffleurs, dos au feu, bombèrent ensemble leurs joues rouges de force (HAMP, Vin de Champagne, 1909, p. 85) :
1. ... et tous ceux qui roucoulent, des ramiers bleu d'ardoise, des tourterelles au bec écarlate, grasses du jabot comme de petits pâtons, bombant leur gorge grise et rose sous leur collerette précieuse, noire et blanche.
GENEVOIX, Raboliot, 1925, p. 124.
Emploi pronom. :
2. Les mains des femmes, relevées par le bout, galopent en sautillant sur la corde des lyres, tirent un à un le long fil des tapisseries, se bombent en forme de coquille, pour rajuster sur le front les boucles défaites; ...
FLAUBERT, La Tentation de st Antoine, 1849, p. 362.
Loc. Bomber le torse, le thorax, la poitrine.
Au fig. Faire le fier. Alors il se redressait, bombait la poitrine, fronçait le sourcil, prenait une mine de matamore (ROMAINS, Les Hommes de bonne volonté, Verdun, 1938, p. 115) :
3. À côté de ces revenants (...) les autres académiciens semblaient jeunes, ils se campaient, bombaient leurs torses sous des regards extasiés de femmes...
A. DAUDET, Immortel, 1888, p. 68.
2. HORTIC. ,,En t. de Jardinier, bomber une plate-bande la charger de terre, en sorte que le milieu étant plus élevé que les bords, elle forme le dos-d'âne`` (C.-M. GATTEL, Nouv. dict. portatif de la lang. fr., 1797) :
4. Il côtoya une pièce [de terre] trempée d'humidité déjà, soit par l'effet du serein qui tombait, soit par le passage souterrain d'une source, et il se dit : « elle est bien mouillée; il faudra la bomber fortement »; ...
PESQUIDOUX, Le Livre de raison, 1928, p. 171.
B.— Emploi intrans. Prendre une forme convexe, arrondie :
5. Sous la jupe, lorsqu'elle avance la jambe, le dessus de sa cuisse bombe, de la hanche jusqu'au genou : une délicate incurvation, toute divine.
MONTHERLANT, Le Songe, 1922, p. 107.
6. Avec une pièce de bois ils attaquèrent la grille. Elle bomba, un coin céda, une pierre sauta. Trois coups de bélier tordirent les barreaux, l'arrachèrent.
POURRAT, Gaspard des Montagnes, La Tour du Levant, 1931, p. 279.
II.— [Correspond à bombe1 B] Arg., fam.
A.— Emploi trans. Frapper, battre quelqu'un :
7. Bomber. Frapper, battre. Argot de souteneur. « Si tu prends des airs de bégueule, gare à ta peau... J'te vas bomber ».
A. DELVAU, Dict. de la lang. verte, 1889, p. 513.
Emploi pronom. Se bomber de qqc. S'en priver, s'en passer.
B.— Emploi intrans.
1. Ça bombe, ça crapouillotte. Il pleut des obus (cf. ESN. Poilu 1919).
2. [P. réf. à la rapidité du tir d'artillerie de campagne] Aller très vite.
PRONONC. :[], (je) bombe [].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1690 part. passé adj. bombé (FUR. : bombé. Les artisans appellent ainsi le bois renflé qui est creux et courbé en arc); 1701 (FUR. : Bomber. Faire un trait plus ou moins renflé).
Dénominatif de bombe1; dés. -er.
STAT. — Fréq. abs. littér. :140.
DÉR. Bombeur, subst. masc. Celui qui fabrique ou qui vend des verres bombés, des globes de pendules. (Attesté dans la plupart des dict. gén.). Bombeur de verres. []. 1re attest. 1835 (Ac.); dér. de bomber, suff. -eur2.
BBG. — GRIMAUD (F.). Pt gloss. du jeu de boules. Vie Lang. 1968, p. 111. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 395.

1. bomber [bɔ̃be] v. tr. et intr.
ÉTYM. 1701; au p. p., 1690, Furetière; de 1. bombe.
1 V. tr. Rendre convexe. Enfler, gonfler, renfler. || Bomber une chaussée.Spécialt, techn. || Bomber une feuille de plomb, la rouler pour en faire un tuyau. || Bomber une pièce plane. Cintrer. || Bomber le verre. Bombagiste. Hortic. || Bomber une plate-bande.(Sujet n. de chose). Faire gonfler (qqch.), donner une forme arrondie à (qqch.). || « C'était la contribution de beaucoup d'arbustes qui avait réussi à la bomber ainsi » (→ Camélia, cit. 1, Proust).
1 Le vent bombe la voile emplie,
L'écume argente au loin la mer.
Leconte de Lisle, Poèmes tragiques, « Pantoums malais », V.
Spécialt. || Bomber le dos (rare) : faire le gros dos. || Bomber la, sa poitrine.Loc. cour. Bomber le torse : gonfler la poitrine notamment en se redressant. || Il bombait le torse en marchant.Fig. Prendre un air important, faire le fier.
2 V. intr. Devenir convexe. || Une boiserie, une planche qui bombe. Gondoler, gonfler. || Une robe qui bombe en faisant des plis. Goder. || Ce mur bombe. || Une poitrine qui bombe.
2 (…) sous la tunique guerrière de caoutchouc qui faisait bomber ses seins (…)
Proust, À la recherche du temps perdu, t. XIII, p. 90.
——————
se bomber v. pron.
1 Ce parquet se bombe par l'humidité.
2 Fin XIXe, E. Pouget, le Père Peinard (av. 1902) in Cellard et Rey; de l'idée de « faire ventre », avoir le ventre vide (→ Bidon, étym.). Se passer, être privé de qqch. Ballon (faire). || Tu peux toujours te bomber !
2.1 — Vise la gueule de l'Homard, dit Pascal à Irène, derrière le dos de sa main.
— Cocu ! (…) En tout cas, toi, fit-elle, tu te bombes.
Francis Carco, les Belles Manières, p. 60-61.
——————
bombé, ée p. p. adj.
ÉTYM. (1690).
Qui est ou qui est devenu convexe. Arrondi, arqué, courbe, renflé. || Front bombé. || Des ongles bombés. || Des verres bombés. || Boîte à couvercle bombé. || Route bombée.
3 (…) le ruban de la Légion d'Honneur ne manquait pas sur la poitrine, crânement bombée à la prussienne.
Balzac, la Cousine Bette, I, Pl., t. VI, p. 135.
4 (…) ce carrosse dont l'époque est assez indiquée par les glaces convexes, les panneaux bombés, et les sophas contournés.
Rimbaud, Illuminations, « Nocturne vulgaire ».
5 (…) les épaules bombées de fatigue, mais l'âme plus guerrière que jamais, il ne s'avoue pas vaincu.
M. Barrès, Leurs figures, p. 369.
6 Elle le regardait avec des yeux bombés et inexpressifs :
— Refaire ma vie ? Mais je ne songe pas à refaire ma vie, mon chéri !
H. Troyat, la Tête sur les épaules, p. 12.
CONTR. Aplatir, caver, creuser, emboutir, excaver. (Du p. p.) Cave, concave, creux.
DÉR. 1. Bombage, bombement, bombeur.
————————
2. bomber [bɔ̃be] v.
ÉTYM. 1889, Delvau; de 1. bombe.
———
I
1 V. tr. Argot, vx. Frapper, battre (qqn).
2 V. intr. (1919, in Esnault). Argot, vx. || Ça bombe : il tombe des bombes, des obus.
3 V. intr. (V. 1950; de 1. bombe, comme bombarder, même sens, 1921, argot des cyclistes). Fam. Aller très vite, filer. Foncer. || « Le quai de Javel est désert. Je bombe à toute vibure vers le pont Mirabeau » (San-Antonio, in Cellard et Rey).
———
II V. tr. (V. 1968; de 1. bombe, 8). Mod. Peindre, écrire à la bombe. || Bomber des slogans sur un mur. || « Dehors Reagan et le F. M. I. (Fonds monétaire international). Pour un Français, cette exigence bombée sur les murs des banlieues ouvrières de Sao Paulo peut sembler ésotérique » (l'Humanité, 24 oct. 1983, p. 1).
DÉR. 2. Bombage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bomber — Saltar a navegación, búsqueda Bomber Álbum de Motörhead Publicación 27 de octubre de 1979 Grabación 7 de julio – 31 d …   Wikipedia Español

  • Bomber B — was a German project dating to just before the start of World War II to develop a second generation high speed bomber that would replace all medium and heavy bombers then in service with the Luftwaffe. The RLM was so hopeful about the outcome… …   Wikipedia

  • Bomber — Студийный альбом Motö …   Википедия

  • Bomber X — Titre original Xボンバー Translittération Ekkusu Bonbā Genre Série d animation, de marionnettes, de science fiction Créateur(s) Go Nagai Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • bomber — omber n. 1. a military aircraft that drops bombs during flight. [WordNet 1.5] 2. a large sandwich on a long crusty roll that is split lengthwise and filled with meats and cheese (and tomato and onion and lettuce and condiments); different names… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • bomber — BOMBER. v. act. Rendre convexe. Bomber un chemin, une rue, un ouvrage de Sculpture, d Orfévrerie, de Menuiserie, etc. f♛/b] Il est aussi neutre. Cette Menuiserie bombe. [b]Bombé, ée. participe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • bomber — /ˈbɔmber, ingl. ˈbHmə(r)/ [vc. ingl., propriamente «bombardiere»] s. m. inv. 1. (nel calcio) cannoniere □ (nel pugilato) picchiatore 2. V. bomber jacket …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • bomber — / bɒmə/, it. / bɔmber/ s. ingl. (propr. bombardiere ), usato in ital. al masch. 1. (sport.) [calciatore che realizza molti goal ] ▶◀ cannoniere, goleador. 2. (sport.) [pugile particolarmente aggressivo] ▶◀ picchiatore …   Enciclopedia Italiana

  • bomber — ► NOUN 1) an aircraft that drops bombs. 2) a person who plants bombs, especially as a terrorist. 3) informal a large cannabis cigarette …   English terms dictionary

  • bomber — [bäm′ər] n. 1. an airplane designed for dropping bombs 2. a person who uses bombs, as for illegal purposes …   English World dictionary